Accueil
 
Dernière Minute
 
L'Association
 
Saison 2018-2019
 
Saison 2017-2018
 
Saison 2016-2017
 
Saison 2015-2016
 
Printemps 2015
 
Le Festival 2014
 
Le Festival 2013
 
Le Festival 2012
 
Le Festival 2011
 
Le Festival 2010
 
Devenez mécène
 
Soutiens
 
Sites Amis
 
Contact
 
Infos Pratiques
 
Les Offenbachiades
 
Publicité
Le Festival 2010


Le Financier et le Savetier

Argument:

C’est jour de fête chez le financier Belazor, à qui tout réussit. Seul “cheveu dans son potage”, les chants de son voisin le savetier Larfaillou. Belazor souhaite donc par tous les moyens se débarrasser de ce gêneur, qui a osé, de plus, lui demander la main de sa fille Aubépine.

Celle-ci arrive justement de sa pension et entonne pour Papa lafable de La Fontaine Le Savetier et le Financier… mise en musique par Offenbach.

C’est l’illumination pour Belazor,qui donne dans la foulée mille euros au savetier, en espérant le faire taire. Mais Aubépine et Larfaillou se déclarent leur amour et celle-ci l’incite à jouer en bourse cet argent, pour devenir riche et pouvoir l’épouser.

Larfaillou, impatient, s’empresse de jouer cet argent avec Belazor, qu’il ruine. Revêtant les habits du financier, il va adopter également son langage ; alors que le financier, endossant le tablier de Larfaillou, prend des façons canailles. Larfaillou, devenu riche, souhaite épouser sa bien-aimée et convainc Belazor en lui proposant de lui verser une pension…

          

© 2018